Il est bien connu que stress et conduite ne font pas bon ménage. Cette dangereuse combinaison entraîne souvent de l’énervement, une attitude agressive et un manque de discernement. La conduite agressive entraîne de nombreuses incivilités, qui vont d’injurier les autres usagers de la route à coller la voiture qui vous précède ou à doubler par la droite. Autant d’attitudes qui sont au mieux irrespectueuses, au pire carrément dangereuses. Au volant, ce genre de comportement peut avoir des conséquences dramatiques : prise de risques accrue, vitesse excessive, gestes brusques, etc. Il est prouvé que ce que l’on appelle « conduite agressive » augmente de façon significative les risques d’accident. Alors, comment prévenir ce comportement et adopter de bonnes habitudes ?

Comment lutter contre la conduite agressive ?

L’agressivité, outre qu’elle pousse les conducteurs à prendre des risques inconsidérés, est également source de distraction : lorsqu’on est énervé, voire en colère, on ne peut pas se concentrer correctement. Pour éviter cela, voici quelques conseils de bons sens :

  • Être en retard est source de stress, donc d’énervement : planifiez votre trajet et prévoyez une marge pour les imprévus ;
  • Tout le monde commet des erreurs : celles des autres conducteurs ne sont pas des agressions intentionnelles, n’en faites pas une attaque personnelle ;
  • La route n’est pas une piste de course : n’entrez jamais en compétition avec les autres usagers de la route ;
  • Face aux conducteurs agressifs, gardez votre sang-froid et ignorez-les plutôt que de riposter.

La conduite responsable au service de la sécurité routière

Aussi nommée « slow conduite », cette attitude au volant ne vous apportera que des avantages. D’un point de vue personnel, rester calme vous permet de mieux gérer votre route, d’anticiper les imprévus et d’y répondre sans énervement. Rouler moins vite améliore votre vision et vous laisse plus de temps pour réagir. Mais surtout, la conduite responsable participe pleinement à la sécurité de tous : vous-même, vos passagers et les autres usagers de la route.

Autre avantage de la « slow conduite » : en roulant moins vite, vous économisez du carburant, tout en faisant un geste pour la planète. Et puis, il est nettement plus agréable de conduire tranquillement, sans faire cas des chauffards et sans vous laisser pousser à bout par les conducteurs agressifs !