Écologique, économique et pratique, le vélo fait de plus en plus d’adeptes parmi les citadins. Pourtant, certains hésitent à se lancer par crainte de la circulation ou de l’attitude des automobilistes. Voici nos conseils pour bien débuter le vélo en ville et les règles à respecter pour éviter les dangers.

Cyclistes et automobilistes : le respect mutuel

En ville encore plus qu’ailleurs, chaque usager de la route doit rester à sa place : les piétons, les cyclistes, les automobilistes et les utilisateurs de NVEI se partagent la chaussée. Outre qu’il permet de pratiquer un sport, le vélo constitue un moyen de locomotion particulièrement adapté aux trajets citadins, pour se rendre au travail notamment. En revanche, pour pédaler en toute sécurité, il convient de respecter certaines règles simples. Côté automobilistes, pour éviter les retraits de points et les accidents, il faut être vigilant en permanence, car les deux roues peuvent surgir inopinément et sans bruit de moteur pour vous avertir. Côté cyclistes, vous devez connaître les règles pour vous insérer dans la circulation et permettre aux autres usagers de la route d’anticiper vos déplacements.

Concernant l’équipement, pour pratiquer le vélo en ville de façon sécuritaire, portez un casque homologué, ainsi qu’éventuellement des genouillères et des coudières. Adaptez votre tenue au temps et vérifiez que les systèmes assurant la visibilité de votre engin sont opérationnels.

Indiquez vos changements de direction de façon claire

Aux feux, aux carrefours ou partout ailleurs, à vélo comme en voiture, vous devez respecter la signalisation et faire savoir aux autres quelle direction vous comptez prendre. Naturellement, vous êtes tenu d’obéir aux consignes des panneaux. Roulez toujours sur la droite – sauf dans des ruelles très étroites, où vous pouvez occuper le milieu de la chaussée. Ne vous arrêtez pas sur une piste cyclable. À vélo, les meilleurs conseils tiennent en quelques principes de base. D’abord, partez du principe que les conducteurs ne vous voient pas… Si vous craignez une ouverture de portière intempestive, utilisez votre sonnette pour alerter le conducteur. Pour tourner à gauche, commencez par vérifier que la manœuvre est possible, puis tendez le bras du côté où vous comptez bifurquer pour avertir les automobilistes. Aux intersections, même si vous êtes prioritaire en théorie, il y a fort à parier que les voitures ne vous laisseront pas passer. Dans le doute, cédez le passage.

Parmi les règles à suivre à vélo, l’une est incontournable : ne doublez JAMAIS par la droite. D’une part, c’est strictement interdit par le code de la route ; d’autre part, vous êtes à peu près sûr que le conducteur du véhicule que vous dépassez ne vous verra pas… En cas de sens unique pour les voitures, si une piste cyclable vous autorise à rouler en sens inverse, redoublez de vigilance. Dernier point à retenir avant de vous lancer dans votre nouvelle vie sur les pédales : en toutes circonstances, les piétons sont TOUJOURS prioritaires.