L’effet du confinement était clair et évident sur la sécurité routière dans notre pays. Le nombre d’accidents de la circulation a considérablement baissé de même que les pertes matérielles et humaines. Et c’est cette décroissance que nous espérons tous continuer après le confinement. Ce sera possible si tous les usagers de la route appliquent les règles de sécurité routière et que tout le monde respecte le code de la route ainsi que les recommandations de l’agence nationale de la sécurité routière.

Avant de reprendre votre véhicule, vérifiez-le soigneusement !

S’il est conseillé dans des circonstances normales de vérifier toutes les pièces du véhicule avant son utilisation, alors dans les derniers moments de cette période d’urgence, le contrôle technique soigneux des véhicules est impératif surtout pour ceux non utilisés pendant une longue période suite au confinement.

  • Le tableau de bord : Faites attention aux signes des voyants et examinez-les.
  • Les pneus : Vérifiez l’usure ainsi que leur niveau de pression.
  • Les freins : Vérifiez l’état des disques et l’usure des plaquettes de freins.
  • Les niveaux des liquides : Vérifiez le niveau des liquides moteurs (freins, huile et carburant).
  • Les feux : Assurez-vous que les phares et les feux de position arrière sont propres et fonctionnels ainsi que les feux stop et les indicateurs de direction.
  • La batterie : Vérifiez que la batterie n’est pas à plat ou sur le point de l’être.

La nécessité de respecter les règles de circulation et d’appliquer le code de la route

Pendant le confinement, sur des routes désertées, certains conducteurs ont adapté des comportements à risque. Nous rappelons tous les automobilistes à respecter la vitesse autorisée, la distance de sécurité et les règles de dépassement. Il faut être attentif sur la route et ne pas se préoccuper à mettre et à enlever son masque lors de la conduite. Il est préférable de garder le climatiseur du véhicule éteint et d’ouvrir les vitres pour une ventilation convenable.

Tout objet empêchant la concentration au volant comme le téléphone est à bannir. L’un des effets secondaires du confinement sur notre quotidien est l’addiction aux smartphones et la plongée dans un monde virtuel. En reprenant le volant, il faut être prudent car ces habitudes acquises pendant le confinement peuvent provoquer des accidents de la route.

Sans aucun doute, la crise sanitaire nous a affectés physiquement et moralement (stress, anxiété, fatigue et insomnie). Ceci impacte directement le conducteur au moment de sa réaction et lors de son interaction avec son environnement routier. Il faut donc veiller à respecter voire allonger les distances de sécurité et à adapter la vitesse tout en gardant sa vigilance sur la route. D’autre part, les potentiels embouteillages doivent être pris en compte. Patience et bonnes pratiques sont hautement recommandées.

Nécessité de vigilance à l’égard des usagers vulnérables : cyclistes, motards et piétons

Conduire dans les villes et les quartiers nécessite plus de prudence et de concentration vu que différents usagers partagent la même route. Les cyclistes, les motards et les piétons représentent la catégorie la plus vulnérable et donc la plus exposée aux accidents, Dieu nous en préserve. C’est pourquoi les conducteurs de véhicules légers et surtout de poids lourd devraient être aussi bien attentifs que prudents en raison de la difficulté d’anticiper le trajet de ces usagers, leur comportement routier et même leur réaction… Ceci peut provoquer des accidents de la circulation évitables moyennant plus de prudence et d’attention.