Dans le cadre des préparations pour le déconfinement progressif au Maroc, l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (NARSA) a lancé une campagne de sensibilisation et de communication autour de la reprise d’activité dans ses divers départements. Les centres d’immatriculation connaissent habituellement un afflux important de citoyens. Ce qui rend impérative la prise d’un ensemble de dispositions préventives par les responsables de ces centres, pour garantir la sécurité des cadres et des employés d’un côté et celle des citoyens de l’autre côté. Dans le but de contribuer à la réussite du retour graduel à la vie dans notre pays.

Les centres d’immatriculation s’engagent, à l’instar de tous les établissements des administrations publiques, à fournir des équipements d’hygiène, et veiller sur la désinfection des divers lieux de leurs établissements ( espaces de travail, ascenseurs, sanitaires et poignées de portes). Les centres s’engagent aussi à nettoyer et à désinfecter les véhicules des examens pratiques, et à équiper les établissements avec des détecteurs thermiques quand c’est possible.

Quant aux mesures préventives réservées à ses employés, les centres d’immatriculation s’alignent sur les dispositions de sécurité recommandées par le ministère de la santé et les autorités compétentes, et suivent les règles d’hygiène liées à la limitation de la propagation du virus.

Les centres d’immatriculation prient leurs employés de rester tant que possible dans leurs bureaux et d’éviter les déplacements inutiles dans les établissements, d’aérer les espaces de travail, d’éviter les rassemblements inutiles et respecter les mesures de distanciation, et de réduire l’échange des documents en papier et privilégier l’échange électronique. Les employés doivent avertir l’administration des cas de grossesse, de maladies chroniques ou de déficit immunitaire. Si un employé présente les symptômes d’une contamination au virus, il faut agir suivant les recommandations des autorités compétentes.

Examen théorique et pratique, après le confinement

Les centres d’immatriculation organisent un examen théorique suivi d’un examen pratique pour l’obtention du permis de conduire. Par ces temps de pandémie, l’organisation de ces épreuves est un énorme défi, surtout avec le grand nombre de candidats qui se sont accumulés à cause de l’arrêt d’activité.

Pour relever ce défi, il est nécessaire de collaborer avec les administrations des centres, en respectant les rendez-vous d’examens annoncés au préalable et les recommandations des responsables et du ministère de la santé : désinfecter les mains régulièrement, observer les mesures de distanciation au sein de l’établissement, porter le masque et ne pas être accompagner par une tierce personne…

Conseils aux visiteurs des centres d’immatriculation pour retirer des documents

Les centres d’immatriculation comptent parmi leurs missions la délivrance de documents administratifs, tel que les permis de conduire provisoires et définitifs et les cartes grises. Ils reçoivent donc quotidiennement des centaines de visiteurs qui viennent retirer leurs documents.

Rappelons qu’il était préalablement annoncé que les documents délivrés par les services externes de l’Agence de la Sécurité Routière et qui expirent à partir du 17 Mars 2020 resteront valides jusqu’au 1er Juillet.

Pour faciliter l’accès des citoyens à l’administration et garantir les bonnes conditions de travail à ses employés suivant les mesures sanitaires en vigueur, un programme de prise de rendez-vous électroniques sera mis en place. En plus du respect des mesures préventives individuelles et collectives et des consignes des responsables au sein des établissements (désinfection des mains, port du masque, prise de température, respect de la distanciation…).

Il faut aussi éviter les rassemblements des citoyens, en s’assurant du respect des rendez-vous et évitant tout report, surtout après l’accumulation des documents prêts pendant le confinement.