Être au volant d’un poids lourd est bien différent de conduire une voiture, surtout s’il s’agit d’une petite citadine ! Voici quelques conseils pour éviter les erreurs, par exemple pour bien utiliser les roues motrices ou encore pour anticiper le freinage.

Contrôler sa consommation va de pair avec bien conduire

Lorsqu’on parle de poids lourd, on pense évidemment aux camions de transport. Mais conduire une caravane ou un fourgon s’en rapproche par certains aspects : bien conduire et être à l’aise dans la circulation sans que cela devienne une épreuve implique de suivre des règles de bon sens.

Tout comme pour une voiture, vérifier les niveaux et la pression des pneus est indispensable – cela fait d’ailleurs partie de l’épreuve de circulation – et permet d’augmenter la sécurité tout en diminuant la consommation de carburant. Autre point impactant la consommation : la charge du véhicule.

Nos conseils pour bien conduire un poids lourd sont les suivants :

  • anticiper le freinage, qui est bien plus long qu’avec une voiture ;
  • conduire de manière souple, voire adopter la conduite défensive (dont nous avons déjà parlé dans ce blog) ;
  • adapter votre vitesse et vos distances de sécurité aux conditions météo, notamment en cas de pluie ou de brouillard : il en va de votre vie et de celle des autres usagers ;
  • utiliser des pneus hiver adaptés au transport routier, disponibles ce type de véhicule.

En ville ou sur route, sous le soleil ou en plein brouillard, au volant d’un semi-remorque ou d’un utilitaire, la sécurité doit rester votre priorité.

L’assurance fait partie de la prévention des accidents au volant d’un véhicule lourd

Par « assurance », nous entendons le fait de se sentir à l’aise au volant d’un camion et d’avoir les bons réflexes. Comme dans une voiture, faites des arrêts réguliers et tenez compte de la circulation routière afin de prévenir les risques d’accident.

Allumez vos feux dès que la visibilité baisse, gardez vos distances et tenez compte du PTAC de votre camion. Pour être à l’aise même dans une circulation dense, mieux vaut disposer d’une formation à la hauteur de l’enjeu : la sécurité routière.

Suivez nos conseils pour bien conduire un poids lourd, particulièrement en hiver, sur une pente accentuée ou encore en cas de neige.

Si le camion est équipé de 4 roues motrices, vous gagnerez en adhérence, mais demeurez vigilant car le poids de la charge peut conduire le véhicule à déraper de façon incontrôlée, sans que le conducteur puisse le redresser.

Pour un conducteur qui n’y est pas habitué, conduire un véhicule tractant une remorque représente aussi un défi de taille. Ce type d’attelage ne se manœuvre évidemment pas comme une simple voiture ou même un fourgon !

En résumé, les conseils de conduite pour un poids lourd, un véhicule tractant une remorque ou une caravane rejoignent ceux concernant la conduite en général. Vous devez simplement être particulièrement vigilant au niveau des dimensions (largeur, longueur et hauteur) et de la force d’inertie du véhicule, plus importantes que celles d’une voiture particulière.