La distraction au volant peut avoir des conséquences dramatiques. Tout le monde le sait, pourtant un grand nombre de conducteurs se laissent encore absorber par des activités ou des pensées qui n’ont rien à voir avec la conduite ! Le point sur ces dangers potentiels.

Consulter ses messages, farfouiller dans la boîte à gants… gare à la réduction de points !

Fouiller dans son sac à main ou dans le vide-poche à la recherche d’un mouchoir, manipuler le système GPS ou utiliser son téléphone ont un point commun : durant quelques secondes, vous êtes totalement absorbé par autre chose que la conduite ! En prime, vous quittez la route des yeux, ce qui vous rend incapable de réagir en cas d’urgence : un piéton qui traverse ou une auto qui freine brusquement devant vous…

On ne le répétera jamais assez : quitter la route des yeux représente un risque réel d’accident : votre attention doit rester sur la route, vous devez être concentré exclusivement sur la route. Vous avez saisi l’idée ! Au volant, de nombreuses études le montrent, une trop grande assurance et un relâchement de l’attention peuvent être fatals. Un défaut de concentration fait partie des causes fréquentes d’accidents parfois mortels. C’est pourquoi téléphoner, manger, fumer, boire en conduisant sont des comportements qui peuvent être sanctionnés.

Les appareils d’aide à la conduite : attention danger !

En pleine circulation, dans les embouteillages ou sur un itinéraire méconnu, la plupart des conducteurs marocains ont tendance à chercher une échappatoire. Les conducteurs distraits, qui utilisent leur téléphone en conduisant pour prévenir qu’ils seront en retard ou pour trouver un itinéraire bis sur leur application GPS, s’exposent à bien des dangers en consultant leur cellulaire au volant ! Outre les téléphones et les GPS, il existe d’autres formes de distractions au volant.

Les risques sont toujours liés au fait que le conducteur se concentre sur autre chose que sa route : il peut notamment être distrait par une émission de radio ou une musique, mais aussi tout simplement par une conversation animée avec un passager, voire par la gestion des enfants qui se disputent sur la banquette arrière !

Pour minimiser le risque de collision, vous devez donc toujours vous concentrer sur la route et éviter toute forme de distraction au volant. Mais pour que le conducteur puisse se concentrer, il faut que les passagers y mettent aussi du leur ! La perspective d’un accident de voiture aux conséquences dramatiques devrait suffire à dissuader tout un chacun de l’utilisation du téléphone ou du GPS, de la recherche frénétique d’un bonbon dans la boîte à gants ou de la consultation d’une carte routière posée sur le volant…

En conclusion, les 5 distractions principales à bannir au volant sont les suivantes : utiliser le téléphone, manipuler le GPS (donc quitter la route des yeux), chercher des objets dans la voiture (donc lâcher le volant), se laisser absorber par une émission, accorder toute son attention aux passagers (donc penser à autre chose qu’à la conduite).