Tout un chacun le sait, l’utilisation du portable en conduisant est passible d’une sévère amende et d’un retrait de points, voire de la suspension de permis en cas d’accident impliquant l’usage du téléphone. Pourtant, il s’agit d’une pratique encore très répandue, puisque près de la moitié des conducteurs avouent se servir de leur smartphone au volant…

Une oreille distraite et un temps de réaction plus long

Si l’utilisation du téléphone au volant est sanctionnée par un retrait de points, c’est bien qu’elle représente un réel danger pour la circulation. Les nombreuses campagnes de prévention ont assez insisté sur les effets de cette infraction : concentré sur votre conversation téléphonique, vous êtes moins attentif à ce qui se passe sur la route, vous réagissez donc moins vite en cas d’imprévu.

Utiliser votre smartphone au volant de votre véhicule, que vous appeliez quelqu’un ou que vous lisiez vos SMS, constitue une infraction grave et une mise en danger (sérieuse) de vous-même et des autres. Le conducteur d’un véhicule doit donc impérativement et en toutes circonstances s’abstenir de téléphoner en conduisant, car l’inattention au volant multiplie les risques d’accident de façon dramatique.

Kit mains libres et Bluetooth : est-ce la solution ?

Sur la route, téléphoner au volant est devenue la quatrième cause d’accidents mortels. Les informations dont le conducteur a besoin passent par ses oreilles et ses yeux, ceux-ci doivent donc être absolument concentrés sur la route. Bien que les comportements évoluent, l’usage du téléphone au volant est une pratique installée chez de nombreuses personnes, notamment pour des besoins professionnels.

Les fabricants de smartphones ont donc mis au point le kit mains libres, un dispositif doté d’une oreillette, mais dont l’usage est aujourd’hui interdit aux conducteurs en raison de l’augmentation des risques d’accidents de la route même avec ce système. En revanche, les équipements Bluetooth sont pour l’instant autorisés au volant.

Rappelons tout de même, une fois encore, que téléphoner en conduisant vous rend passible de sanctions sévères, en plus d’augmenter gravement le risque d’accident corporel, particulièrement chez les jeunes conducteurs. Alors, chers amis automobilistes : si vous devez passer un coup de fil, profitez-en donc pour faire une pause !