Obligation légale pour les conducteurs et tous les passagers d’un véhicule, le port de la ceinture de sécurité n’est malheureusement pas encore automatique, surtout à l’arrière. Pourtant, cet équipement permet de réduire considérablement les dommages physiques en cas de collision, notamment en vous évitant d’être propulsé à travers le pare-brise. Encore faut-il porter correctement la ceinture de sécurité : voici quelques conseils pour bien faire les choses.

 

Deux sangles positionnées à la bonne hauteur

Pour jouer efficacement son rôle, la ceinture de sécurité d’un véhicule doit être correctement placée sur le corps de la personne, mais aussi convenablement fixée au siège bébé, afin de vous protéger au mieux contre les risques de blessures en cas d’accident.

Comment bien positionner les sangles ? La partie haute doit être portée en diagonale sur le torse, jamais sous le bras, et ne doit pas venir comprimer le cou. La partie basse vient ceinturer le ventre et repose sur les hanches. Pour les conducteurs comme pour les passagers, la hauteur de la ceinture doit être adaptée sous peine de présenter un danger d’écrasement de la trachée en cas de collision. C’est la raison pour laquelle les enfants et les bébés doivent impérativement voyager dans des sièges adaptés et correctement fixés.

Enfants en bas âge : quel risque pour le cou ?

En dessous d’une certaine taille, les sangles de la ceinture ne se placent pas au bon endroit sur le corps. La sangle d’épaule prend alors appui sur la gorge, et bien souvent l’enfant passe le bras par-dessus, rendant la protection inefficace.

Il convient donc d’installer les bébés et les enfants jusqu’à au moins 15 kg dans un siège adapté. Au-delà, suivant sa taille, votre bambin pourra soit voyager sur un rehausseur, soit directement sur la banquette si la ceinture se positionne bien.

Ceinture de sécurité : comment la porter correctement

Il est impératif d’apprendre aux plus jeunes le rôle primordial de la ceinture de sécurité et comment la porter correctement. Ainsi, ils ne prendront pas l’habitude de passer le bras au-dessus des sangles ou de se détacher inopinément…

D’autre part, rappelons que chaque personne doit disposer de sa ceinture : autrement dit, il est strictement interdit et extrêmement dangereux de s’attacher à deux avec la même ceinture (un adulte prenant un enfant sur ses genoux, par exemple), sauf dans certains fourgons ne disposant que de deux ceintures pour les trois places à l’avant.