Voir le pot d’échappement de votre voiture cracher un nuage de fumée est généralement assez inquiétant. Pour autant, les causes sont de gravité variable, parfois même sans importance. Un véhicule peut se mettre à fumer en raison d’une perte de liquide de refroidissement, d’un filtre bouché ou tout simplement du froid. Revue de détail des causes possibles.

Essence ou diesel, pas de fumée sans feu

Quel que soit le carburant utilisé par votre véhicule, un pot d’échappement qui fume à l’excès est le signe d’un problème. Selon la couleur de la fumée émise, vous pouvez déduire l’origine du souci (niveau d’huile, joint de culasse, carburateur, etc.), avoir la bonne réaction et apporter la bonne réponse. S’il s’agit d’un problème d’injecteur ou de carburateur par exemple, votre garagiste saura quoi faire.
Observez d’abord la couleur de la fumée :

  • Blanche : un léger filet au démarrage est lié au froid et n’a pas d’importance. En revanche, une fumée émise en continu signe un problème de joint de culasse, ou de pompe à injection sur un moteur diesel.
  • Bleue : une fumée de cette couleur a pour origine un problème d’huile, de combustion du carburant ou encore d’allumage ou d’injection. Vérifiez la date à laquelle votre voiture a bénéficié d’une révision et dans tous les cas, rendez-vous rapidement chez un garagiste, sous peine de voir votre moteur sérieusement endommagé.
  • Noire : le plus souvent, une fumée noire est provoquée par une mauvaise combustion du carburant ou une vanne EGR bouchée. Ceci est fréquent sur les véhicules diesel.

Votre voiture rejette de la fumée : avez-vous vérifié le niveau d’huile ?

Avant de tomber réellement en panne, voire d’endommager sévèrement votre moteur, vous avez tout intérêt à contrôler régulièrement les niveaux d’eau, d’huile et de liquide de refroidissement. Sur une moto comme sur une voiture, voir le pot d’échappement fumer à l’excès n’est jamais de bon augure ! Un joint de culasse défectueux n’assure plus l’étanchéité entre les circuits d’eau et d’huile, une surconsommation ou une fuite d’huile empêchent la lubrification suffisante du moteur, un carburateur mal réglé ou un filtre à air obstrué entraînent un encrassement excessif du moteur…

Non content d’abîmer votre véhicule, ce type de dysfonctionnement peut être extrêmement polluant. Dans tous les cas, seul un spécialiste sera à même de diagnostiquer et de réparer la panne à l’origine de la fumée émise par votre véhicule. N’attendez pas pour aller voir votre garagiste !