Comme n’importe quel pays, le Royaume du Maroc impose aux propriétaires de véhicules de posséder certains documents. La loi vous oblige également à disposer de certains équipements de sécurité, ainsi que d’utiliser un véhicule en bon état. Pour rappel, voici la check-list des équipements et papiers nécessaires pour conduire au Maroc.

Quels documents devez-vous posséder ?

Certains papiers sont indispensables pour circuler en voiture ou en camion, sous peine d’être verbalisé. Il s’agit notamment de :

  • Votre permis de conduire en cours de validité et correspondant au gabarit du véhicule
  • Votre attestation d’assurance automobile
  • La carte grise de votre véhicule
  • La vignette du contrôle technique à jour

Si vous êtes résident étranger au Maroc, sachez que vous pouvez demander l’échange de votre permis de conduire d’origine contre l’équivalent marocain. Pensez à vérifier régulièrement la validité de vos vignettes d’assurance et de contrôle technique : leur défaut est sévèrement sanctionné si vous êtes arrêté.
Bien que cet aspect puisse paraître procédurier, être bien assuré et rouler dans une voiture en bon état fait partie des bases de la sécurité routière…
D’autres papiers peuvent être utiles à garder sous la main :

  • Un guide de la route ou une carte (même si vous possédez un GPS : l’électronique n’est pas infaillible !)
  • Votre attestation d’assurance maladie en cas d’accident
  • Votre carte d’identité national

Quels sont les équipements importants pour votre véhicule ?

Pour garantir votre sécurité et celle des autres au milieu d’une circulation parfois dense, lors de vos trajets quotidiens comme pour de plus longs voyages, certains points sont indispensables :

– Vérifiez régulièrement la pression des pneus, ainsi que l’usure des balais d’essuie-glace.
– Contrôlez les niveaux d’huile, de liquide de refroidissement et de lave-glace.

La loi impose que soient présents dans la voiture :

  • Un gilet jaune
  • Un triangle de signalisation
  • Un jeu d’ampoules de rechange pour les différents feux de signalisation (pour éviter d’écoper une amende)
  • L’autocollant A apposé sur la lunette arrière est obligatoire pour les jeunes conducteurs (ayant obtenu leur permis depuis moins de 2 ans).

D’autres équipements peuvent aussi être utiles : c’est le cas du nécessaire pour changer une roue, d’une trousse de premiers secours, d’une couverture de survie et d’une bouteille d’eau. Des lunettes de soleil et une lampe torche complètent ce « kit de confort et de sécurité » pour vous garantir de circuler dans les meilleures conditions.

Bonne route !